AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 ELIZABETH ○ rien ne dure dans ce monde cruel, pas même nos souffrances.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
∞ messages : 18
∞ avatar : Jennifer Love Hewitt
∞ crédits : banwolfs
avatar
MessageSujet: ELIZABETH ○ rien ne dure dans ce monde cruel, pas même nos souffrances.   Sam 8 Mar - 23:25

Elizabeth Adelaïde Harrison
« rien ne dure dans ce monde cruel, pas même nos souffrances. »

||►

TES NOMS & PRÉNOMS ⊹ Elizabeth Adelaïde Harrison. TES SURNOMS ⊹ Eliza, Elly ou Lizzie. TON AGE ⊹ 36 ans. TU VIENS D’OÙ ? ⊹ Canberra, Australie. TON MÉTIER/ÉTUDES ⊹ esthéticienne. TES AMOURS ⊹ divorcée depuis deux ans. TON ORIENTATION SEXUELLE ⊹ hétérosexuelle. TES REVENUS ⊹ moyens. TA CELEBRITE ⊹ Jennifer Love Hewitt. TROIS QUALITÉS ⊹ douce, attachante et maternelle. TROIS DÉFAUTS ⊹ têtue, naïve et stricte. CREDITS ⊹ banwolfs. CODE DU REGLEMENT ⊹ ok by Elyas

Elizabeth est une femme très organisée. Si elle avait eu plus de chance, elle aurait pu devenir businesswoman ! Elle sait parfaitement gérer son argent, ce qui lui permet de s'autoriser quelques folies pour remplir sa garde-robe déjà bien fournie. En effet, Eliza aime s'habiller classe. Jamais aux dépens des dépenses les plus importantes, bien entendu. Elle reste toujours raisonnable. ○ Elizabeth est plutôt du genre... Maladroite. Elle n'a encore jamais mis la vie de quelqu'un en danger, rassurez-vous. Enfin, si, mais uniquement la sienne. Ça fait des années qu'elle ne compte plus les tasses de café qu'elle a renversé sur ses robes, les vases qu'elle a brisé et les pieds de table qui lui ont anéanti le petit orteil droit. ○ Elly est d'une naïveté sans bornes. C'est bien simple : dès qu'elle a donné sa confiance à quelqu'un, cette personne est libre de la manipuler comme un pantin. ○ Lizzie n'est pas très grande, loin de là, et même si elle tourne toujours ça à la dérision, elle compense ce détail en portant presque toujours des chaussures à talons. ○ Elizabeth est du genre à materner tous ceux qui sont plus jeunes qu'elle. Parfois, ça agace. D'autres fois, ça rassure. C'est une façon d'être presque « impulsive » qu'elle ne peut réprimer. ○ Lizzie, bien que très curieuse, n'aime pas trop se mêler de la vie des autres. Enfin, ça, c'était avant. Son boulot d'esthéticienne l'a presque totalement transformée. C'est jamais bien méchant, mais il faut bien faire la conversation à la jeune femme à laquelle on épile le maillot. Avec le temps, Lizzie a appris à écouter. Et elle écoute tellement bien qu'on lui raconte parfois des choses qu'elle aurait préféré ne jamais entendre.
Placer un checked après le value="chiffre" mais avant le > de votre choix.

01. Pour toi quand on te parle de ragot c'est :

« je sais rien, j'ai rien vu, rien entendu. laisser moi tranquille. »
« des ragots où ça ? on a parler de moi ? »
« mais de quoi tu me parles ? »
« j'ai rien à cacher, vous savez déjà tout de toute façon. »


02. tu apprends qu'on dit que t'as coucher avec ton coach sportif. ta réaction serait plutôt :

tu soupire, « j'ai pas de temps à perdre avec ces conneries. »
tu souris, « et c'est pas la première fois ! »
tu ris, « tous le monde le saurait déjà si j'avais coucher avec. »
tu rougis, « je sais pas, je dois partir chez ma tante quelques jours..mois. »


03. A la bibliothèque tu entrevois que quelqu'un consulte un article qui parle de toi :

de toute façon, tout le monde le savait déjà, tu l'as annoncé publiquement avant même qu'il ne soit publié.
tu te fais tout petit, pourvus qu'on ne t'ai pas reconnu.
tu glousses, pour qu'on remarque que tu es là.
tu traces ta route, ça t'intéresse pas ce genre de truc. une fois à la maison tu vas jeter un oeil, juste 'histoire de'.


04. Pour te protéger des ragots tu serais prêt à :

déballer les moindres détails de la nuit passée enfin presque ..
disparaître pendant des jours voir des semaines.
t'as pas besoin de t'en protéger puisque tu t'en fiche.
te protéger, c'est quoi cette blague ? j'en rajouterais même !


05. les têtes pour toi c'est :

la meilleur chose qui puisse t'arriver.
rien du tout.
la pire chose qui puisse t'arriver.
une perte de temps, tu dis tout à tout le monde.
TON PSEUDO/PRÉNOM ⊹ Яatatouille. TON AGE ⊹ 20 ans. TU VIENS D’OÙ ? ⊹ Du Pays des Petits Poneys  wahou  D’OÙ TU NOUS CONNAIS ? ⊹ C'est peut-être un peu bateau mais je vais jouer la carte de la sincérité : j'ai tapé « scénario libre Jennifer Love Hewitt » sur Google (a). TU PENSES QUOI DU FORUM ? ⊹ il a l'air sympa, sans prises de tête, actif et accueillant... l'idéal pour se remettre au rp, comme dans mon cas \o/ LE MOT DE LA FIN ⊹ Vive les arcs-en-ciel  Yeaah 

RACONTE TON HISTOIRE ⊹

« Ça commence par un baiser, ça finit par un bébé. »

J'étais enceinte. Enceinte jusqu'aux yeux. Cette phrase sonnait faux dans ma tête, même lorsque je la prononçais à voix haute. Je fixai mon reflet dans l'immense miroir de la salle de bain. Mon ventre était énorme. Énorme et rond. On aurait dit une planète. De très légères vergetures avaient élu domicile sur ma peau. C'était pas faute de m'être badigeonnée d'huile, pourtant, comme ma mère me l'avait conseillé. « Ça rend la peau plus élastique ! », qu'elle m'avait dit. Bah c'était tout vu. Plus je m'observai dans ce foutu miroir, et plus les doutes me submergeaient. Je doutais de tout, absolument tout. À vrai dire, la seule chose dont j'étais absolument certaine, c'est que j'étais pas prête à devenir mère. J'avais que seize ans, mince ! Hier encore, j'étais qu'une gamine qui jouait à la poupée. Je soupirai et attrapai distraitement une chemise posée sur le coin du lavabo. Je l'enfilai et je rencontrai, encore, quelques difficultés à attacher tous les boutons. Comme d'habitude, l'un d'eux finit par exploser et alla s'écraser contre le miroir. Je fis quelques pas en arrière, jusqu'à ce que mon dos rencontre le mur froid de la salle de bain. Je me laissai glisser contre celui-ci et je me mis à pleurer, lamentablement. J'étalai mon mascara sur mes joues en tentant, en vain, de sécher mes larmes d'un revers de main. Je me maudissais. Je me maudissais pour avoir été si naïve, je maudissais ce misérable parasite qui s'était installé en moi,... Je maudissais la terre entière, même ce malheureux bouton qui n'avait pas résisté à la pression que générait mon ventre sur cette chemise.

« La plus grande souffrance est de se sentir seul,
sans amour, abandonné de tous. »

Je refermai le grand livre de contes que j'avais ouvert un peu plus tôt pour border mon fils. Il venait tout juste de s'endormir. Je le couvai du regard, attendrie, déposant le bouquin sur sa table de nuit. J'embrassai son front avec douceur, pour ne pas le réveiller, et quittai sa chambre sur la pointe des pieds. Je refermai la porte en soupirant et restai un moment seule dans le couloir à peine éclairé. Le petit garçon que je venais de border, c'était mon fils. Mon deuxième fils, Joshua. Celui que je n'ai pas eu à abandonner parce que j'étais trop jeune (ou trop lâche) et qui illumine ma vie depuis qu'il en fait partie. Le plus ironique dans tout ça, c'est que c'est le bonheur qu'il me procure au quotidien qui m'a replongé dans le doute. Et si j'avais fait une erreur avec Jeffrey ? Ma vie aurait-elle vraiment été plus compliquée si nous avions choisi de le garder ? « Tout va bien, Eliza ? » Je sursautai et relevai brutalement la tête. Mes yeux se posèrent sur Marc, qui me fixait d'un air intrigué. Pour toute réponse, je me contentai de hocher simplement la tête. Bien entendu, cela ne lui suffit pas. « Tu mens mal, tu le sais. À quoi tu penses ? » Il s'approcha. Je restai immobile, droite comme un « i », sans ciller. « À Jeffrey. » répondis-je simplement. Il soupira. Je savais pertinemment que ce « sujet » l'exaspérait au plus haut point. Mais moi, j'y pouvais rien si j'avais une conscience et si l'abandon de mon propre fils n'avait pu être rayé de ma mémoire en un claquement de doigt. « On en a déjà parlé, Eliza. On ne va pas revenir là-dessus après toutes ces années. » Je détournai le regard. « C'est mon fils, Marc. À l'époque, ça me semblait être... la meilleure solution de le laisser à des adultes qui pourraient vraiment se consacrer à lui. On était que des gamins quand il est né. Mais plus j'y pense, et plus je me dis qu'on sait pas où il est tombé, qu'il est peut-être malheureux, qu... » Marc ne me laissa pas terminer. Il s'approcha de moi. Il était si proche que je pouvais sentir son souffle sur mes joues. « Et tu crois quoi, au juste, Eliza ? Qu'on va te le rendre juste parce que tu as changé d'avis ? On n'a pas toujours ce qu'on veut dans la vie, hein. »

« Plus d'hommes se sont noyés dans l'alcool que dans la mer. »

« Marc, ouvre cette porte, bon sang ! Je passerai la nuit sur ton pallier s'il le faut ! » m'écriai-je en tambourinant sur la porte en bois. À peine celle-ci s'entrouvrit-elle que je bourrai dedans pour m'introduire, de force, dans l'appartement de Marc. « T'as pas le droit de me retirer mon fils, comme ça. Et tu vas où, au juste ? » Je fulminai. Marc avait un don pour me mettre hors de moi. D'après l'injonction du juge, il ne devrait même pas voir Joshua, luxe que je lui accordais malgré tout, alors qu'il m'avait toujours interdit d'essayer de retrouver Jeffrey lorsque nous étions mariés. « Ça ne te regarde plus, Marc. On reviendra d'ici deux mois maximum. » Marc explosa. « Deux mois ?! Deux mois sans voir mon fils ? Mais tu déconnes, là, Eliza ? » J'empoignai fermement la sangle du sac à dos de Joshua, que je balançai sur mon dos. « Et tu crois quoi, au juste, Marc ? On n'a pas toujours ce qu'on veut dans la vie, hein. » Le visage de Marc vira au rouge. C'était petit et bas, je le savais, mais je lui en avais toujours voulu pour son arrogance et son égoïsme. Je n'étais pas fière de ce que je venais de dire mais il me mettait hors de moi. Il parvenait presque à me faire oublier mes principes. « Maman ? » Je me tournai vers Joshua, qui s'était glissé discrètement dans le salon. Un sourire remplaça bientôt mon expression de colère. Il courut vers moi et enlaça ma taille. « On y va, mon coeur. Tu dis au revoir à papa ? » Joshua hocha la tête et Marc se plaça à sa hauteur pour pouvoir le prendre dans ses bras. Je tendis la main à mon fils, qui la saisit aussitôt. « Je te tiens au courant. Appelle-le quand tu veux. » lançai-je à Marc avant de pivoter sur mes talons pour quitter son appartement avec Joshua.

Code:
[code][b]◗ jennifer love hewitt ⊹[/b] elizabeth a. harrison[/code]



uc.


Dernière édition par Elizabeth A. Harrison le Dim 9 Mar - 15:21, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
MessageSujet: Re: ELIZABETH ○ rien ne dure dans ce monde cruel, pas même nos souffrances.   Sam 8 Mar - 23:28

Bienvenue par ici! Joli feat au passage!  ballon heart 
Revenir en haut Aller en bas
∞ messages : 562
∞ avatar : Jack Orgasmique O'Connell.
avatar
MessageSujet: Re: ELIZABETH ○ rien ne dure dans ce monde cruel, pas même nos souffrances.   Sam 8 Mar - 23:29

COMMENT JE SUIS TROP CONTENT QUE TU SOIS LA MA MOMAN! MEME SI TU M'AS ABANDONNE !  Sad 

ET PARCE QUE TU LE VAUX BIEN :

Spoiler:
 

Vivement que tu finisses ta fiche, que l'on rp ensemble !  bril 



"Dans tout l’univers, rien n’est plus important que le pouvoir. L’argent et la beauté n’ont d’intérêt que le pouvoir qu’ils nous procurent. Juste en dessous il y a le sexe. Donc sexe plus pouvoir égal... l’éclate totale ! "sweet nothing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
∞ messages : 18
∞ avatar : Jennifer Love Hewitt
∞ crédits : banwolfs
avatar
MessageSujet: Re: ELIZABETH ○ rien ne dure dans ce monde cruel, pas même nos souffrances.   Sam 8 Mar - 23:31

Maya : Merci beaucoup  bril

Jeffrey : Oui, je sais, je suis une mère horrible  Cry mais on pardonne tout - ou presque (a) - à Jennifer Love Hewitt  cool *sors*
Invasion de smiley, ouiiii  ihouu C'est le carburant qui m'aidera à terminer ma fiche  superman



uc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
∞ messages : 239
∞ avatar : Perrie Edwards
∞ crédits : cranberry, tazer, tumblr.
avatar
MessageSujet: Re: ELIZABETH ○ rien ne dure dans ce monde cruel, pas même nos souffrances.   Sam 8 Mar - 23:37

Bienvenue ange
trèèès sexy pour une mère! :bave: MDR



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
∞ messages : 18
∞ avatar : Jennifer Love Hewitt
∞ crédits : banwolfs
avatar
MessageSujet: Re: ELIZABETH ○ rien ne dure dans ce monde cruel, pas même nos souffrances.   Sam 8 Mar - 23:49

Je te retourne le compliment  :bave: 
Merci  bril 



uc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
∞ messages : 597
∞ avatar : Lea Michele
∞ crédits : Sweet.Revenge&Tumblr&Titaniumway
avatar
MessageSujet: Re: ELIZABETH ○ rien ne dure dans ce monde cruel, pas même nos souffrances.   Dim 9 Mar - 0:01

Bienvenue seuksy mama de Jeff!! Bonne chance pour ta fiche!  little heart 



It's not perfect here between us, Even angels have their demons.
« Trapped inside this twisted circle, It ain't right but it's eternals. »

I don't wanna go to heaven If you're going to hell I will burn with you. I'll do anything you want me to Cause I know you'll burn with me too

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
∞ messages : 676
∞ avatar : NinaSEXYHOTTIEdobrev
∞ crédits : avatar : Sashatouille
avatar
MessageSujet: Re: ELIZABETH ○ rien ne dure dans ce monde cruel, pas même nos souffrances.   Dim 9 Mar - 0:03

Oh punaise mais qu'elle est belle tellement seuksy c est un truc de fou .
garde moi un lien j'ai même une.petite idée
tu es trop seuksy


» "Appuie sur pause, montre moi le bon côté des choses,raconte moi le bonheur jusqu'à en faire une overdose, que nos fous rire explosent." •• unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
∞ messages : 1579
∞ avatar : Malik
∞ crédits : Maiie (a) Tumblr (g) ketchup (s)
avatar
MessageSujet: Re: ELIZABETH ○ rien ne dure dans ce monde cruel, pas même nos souffrances.   Dim 9 Mar - 0:08

Bienvenue parmi nous et courage pour ta fiche, si tu as la moindre question n'hésite surtout pas I Love You
Excellent choix de scénario au passage clin d\'oeil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
∞ messages : 18
∞ avatar : Jennifer Love Hewitt
∞ crédits : banwolfs
avatar
MessageSujet: Re: ELIZABETH ○ rien ne dure dans ce monde cruel, pas même nos souffrances.   Dim 9 Mar - 0:22

Talhia : Merci beaucoup  wahou 

Pimprenelle : Si t'as une idée, je suis preneuse ! On s'arrangera  bril 

Elyas : Merci  I Love You 
Je sais, je fais des choix de fifou  cool



uc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
∞ messages : 822
∞ avatar : BOO BEAR.
∞ crédits : sweet disaster
avatar
MessageSujet: Re: ELIZABETH ○ rien ne dure dans ce monde cruel, pas même nos souffrances.   Dim 9 Mar - 9:43

magnifique choix de scénario wahou bienvenue parmi nous I Love You & bonne chance pour ta fiche bril si tu as des questions ou quoi, bibi est la  amoureux 3 


i'm at a payphone, trying to call home. all of my change i spent on you. where have the times gone? baby it's all wrong, where are the plans we made for two? yeah i know it's hard to remember the people we used to be, it's even harder to picture that you're not here next to me. you say it's too late to make it, but is it too late to try? all our bridges burned down. (c) chester
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crazypeople.fr1.co/
∞ messages : 18
∞ avatar : Jennifer Love Hewitt
∞ crédits : banwolfs
avatar
MessageSujet: Re: ELIZABETH ○ rien ne dure dans ce monde cruel, pas même nos souffrances.   Dim 9 Mar - 12:57

Merci beaucoup  Yeaah 



uc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
∞ messages : 562
∞ avatar : Jack Orgasmique O'Connell.
avatar
MessageSujet: Re: ELIZABETH ○ rien ne dure dans ce monde cruel, pas même nos souffrances.   Dim 9 Mar - 15:27

J'aime ta façon d'écrire. Ta fiche me conviens, je valide !  bril Love u Love u 



"Dans tout l’univers, rien n’est plus important que le pouvoir. L’argent et la beauté n’ont d’intérêt que le pouvoir qu’ils nous procurent. Juste en dessous il y a le sexe. Donc sexe plus pouvoir égal... l’éclate totale ! "sweet nothing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
∞ messages : 18
∞ avatar : Jennifer Love Hewitt
∞ crédits : banwolfs
avatar
MessageSujet: Re: ELIZABETH ○ rien ne dure dans ce monde cruel, pas même nos souffrances.   Dim 9 Mar - 16:19

C'est génial, tant mieux  ihouu 



uc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
∞ messages : 1579
∞ avatar : Malik
∞ crédits : Maiie (a) Tumblr (g) ketchup (s)
avatar
MessageSujet: Re: ELIZABETH ○ rien ne dure dans ce monde cruel, pas même nos souffrances.   Dim 9 Mar - 16:21

Félicitation, tu es validé(e) !
« Bienvenue à Sligo »



« Si c'est bon pour Jeff, c'est bon pour moi clin d\'oeil Alors il me fait plaisir de te valider. J'espère que tu te plaira parmi nous I Love You »

Ton personnage rejoint les trèfles. Maintenant il te reste une petite chose à faire. Allez créer ton espace pour le téléphone, afin que the lying team puisse t'envoyez des messages. Tu peux désormais faire ta demande de logement pour que ton personnage puisse réellement poser ses valises en ville et ne pas dormir dehors. N'oublie pas de compléter les champs de ton profil, si ce n'est pas déjà fait. Tu peux notamment aller créer ta fiche de lien pour créer des relations à ton personnage et te trouver des rp. Nous avons instauré un coin défi ou les membres peuvent t'en donner afin de les introduire dans tes RPs. Pour ce qui est de l'intégration, nous te conseillons le flood, les jeux ainsi que la chatbox. Nous ne mordons pas, n'hésites pas. En cas de problèmes, n'hésites pas non plus à contacter un membre du staff par mp. Tu peux aussi aider le forum à se faire connaitre en votant toutes les deux heures sur le top-site ou encore laisser un message sur bazzart ou pub rpg design. Bienvenue en ville et j'espère que tu te plaira parmi nous. I Love You
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: ELIZABETH ○ rien ne dure dans ce monde cruel, pas même nos souffrances.   

Revenir en haut Aller en bas
 

ELIZABETH ○ rien ne dure dans ce monde cruel, pas même nos souffrances.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [RP LIBRE] "Rien ne dure dans ce monde cruel…
» [Terminé] Rien dans ce monde n’arrive par hasard || Anubis
» La place d'Haïti dans le monde
» Les multinationales dans le monde
» Elliot Carver ◄► Y’a déjà assez de conneries dans le monde pour que j’en rajoute

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CRAZY PEOPLE :: LE BUREAU :: les passeports :: bon voyage !-