AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Talhia&Jeffrey • J'ai fait des choses que j'regrette suffisamment,Suffisamment pour y penser tout l'temps.J'pourrai t'donner 1 million de bonnes raisons, pour qu'on m'attrape,qu'on m'casse les genoux.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
∞ messages : 562
∞ avatar : Jack Orgasmique O'Connell.
avatar
MessageSujet: Talhia&Jeffrey • J'ai fait des choses que j'regrette suffisamment,Suffisamment pour y penser tout l'temps.J'pourrai t'donner 1 million de bonnes raisons, pour qu'on m'attrape,qu'on m'casse les genoux.   Sam 5 Avr - 17:57

J'ai fait des choses que j'regrette suffisamment,Suffisamment pour y penser tout l'temps
Talhia & Jeffrey
Tu ne pensais pas que l'on t'arrêterais lorsque tu étais en présence de Talhia. Au fait, tu ne pensais même pas qu'on allait t'arrêter. Tu n'avais rien fait de plus grave que d'habitude et c'est peut être pour cela qu'ils t'arrêtaient, parce que tu continuais ton trafique sans vraiment te soucier des forces de l'ordre. Vous aviez passés une bonne journée et tu ne pensais pas que cela changerait d'un seul coup. Tu étais assis à ses côtés, déposant des baisers sur son coup lorsque la porte s'ouvrit violemment. Tu te levais directement, te doutant bien que ce n'était pas une visite de courtoisie. Tu avais bien trop à te reprocher pour te laisser attraper comme ça. Alors, tu avais couru jusqu'au jardin, essayant de t'éclipser sauf qu'ils t'attrapèrent. Bien sûr, tu te débattis. Mais, cela ne suffis pas. Talhia avait surement était témoin de tout cela. Tu aurais préféré qu'elle ne soit pas avec toi à ce moment-là. Elle était sorti dans le jardin. Tu allas vers elle, lui disant que tu l'aimais. Tu ne voulais pas qu'elle l'oublie, quelque soit l'endroit où tu finirais. Tu avais voulu l'embrasser, mais la police n'allait pas te laisser ce plaisir. Ils t'embarquèrent de force dans une voiture qui roula jusqu'au poste. Tu tournais la tête, regardant derrière toi, essayant de voir les policiers qui étaient restés et ta petite-amie. Mais, ils étaient déjà trop loin, enfin tu étais trop loin et tu continuais de t'éloigner d'elle. Tu soupirais et retournais la tête. Le policier se tourna vers toi avec un sourire, quel con. Il était fière de lui, de t'avoir eu. Tu allais surement retourner en prison et ça pour un bon moment. Ils se garèrent devant le poste et te firent sortir. Tu les suivaient, tu n'avais pas le choix. Tu ne serrais pas attaché par les menottes, tu aurais tout fait pour partir loin, rejoindre Talhia et l'emmener avec toi. Même si elle n'aurait pas accepté de te suivre. La vie de cavale n'est pas bonne, pour personne. Ils te firent entrer dans une cellule et te détachèrent. Tu collas ta tête au barreaux et souffla. Tu ne pouvais pas te faire à l'idée d'être loin d'elle. Les deux semaines que tu avais passé à ses côtés t'avaient vraiment fait du bien. Tu profitais du moment présent avec elle et tu apprenais encore et encore à la découvrir. Tu n'avais pas envie que tout cela s'arrête maintenant. Tu relevas la tête en entendant sa voix. Tu posais ton regard sur ta petite-amie qui parlait à un policier. Tu aimerais qu'ils te laissent l'embrasser, lui dire au revoir au moins. Mais, avec ce que tu avais fais dans le jardin, cela était peu probable, à part si Talhia arrivait à avoir les bons mots pour les convaincre. Tu ne savais pas ce qu'ils te reprochaient, si c'était à cause de la drogue, à cause de la violence..



"Dans tout l’univers, rien n’est plus important que le pouvoir. L’argent et la beauté n’ont d’intérêt que le pouvoir qu’ils nous procurent. Juste en dessous il y a le sexe. Donc sexe plus pouvoir égal... l’éclate totale ! "sweet nothing


Dernière édition par C. Jeffrey Millers le Mer 9 Avr - 13:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
∞ messages : 597
∞ avatar : Lea Michele
∞ crédits : Sweet.Revenge&Tumblr&Titaniumway
avatar
MessageSujet: Re: Talhia&Jeffrey • J'ai fait des choses que j'regrette suffisamment,Suffisamment pour y penser tout l'temps.J'pourrai t'donner 1 million de bonnes raisons, pour qu'on m'attrape,qu'on m'casse les genoux.   Dim 6 Avr - 6:28



Jeffrey & Talhia

J'ai fait des choses que j'regrette suffisamment, suffisamment pour y penser tout l'temps...

Deux mois. Deux mois que ce n’était plus comme avant. Tu n’avais plus cette même petite vie rangée et tranquille. Pas qu’elle était devenue plus mouvementée, mais ce n’était plus pareil, puisque tu n’étais plus toute seule. Tu étais maintenant passé de célibataire à « en couple ». Cela faisait plus de deux ans que tu ne représentais plus ce statut et maintenant que tu l’avais retrouvé, avec Jeff, tu ne t’en lassais pas. C’était arrivé sans que cela ne soit planifié. Il était arrivé dans ta vie, sans t’en rendre compte. C’était agréable d’être avec lui. Il changeait ton monde douillet et confortable. Tu devenais toujours un peu plus à l’aise avec lui, de jour en jour. Certes, tu n’avais pas encore prononcé ces trois fameux mots. Tu savais que cela allait se produire bientôt. Tu n’avais plus de doutes sur tes sentiments, tu ne savais seulement pas t’exprimer. Un de tes plus grand défauts : tu ne t’exprimais pas beaucoup. Il ne te poussait pas, pourtant, mais s’il devait préférer que tu parles un peu plus. Vous aviez alors passé la journée ensemble, ayant une activité de couple typique : aller prendre un café. C’était relaxant. Vous étiez, par la suite, vous promenez au parc, où tu en profitas pour prendre des photos. Vous étiez retournez chez ton copain, après votre longue balade, pour écouter un film. Vous étiez bien installé, toi, collée sur lui. Tu entendis cogner à la porte, au travers du son élevé du téléviseur. On cogna à plusieurs reprises, mais Jeffrey ne semblait pas bouger. « Tu ne devrais pas aller voir? » Ce à quoi il répondit que ça devait être pour sa famille adoptive. Ton amoureux t’embrassa par la suite. Un baiser auquel tu te fis un plaisir de répondre. Tu frissonnas même au contact de ses lèvres à ton cou. Ces petits gestes te faisaient cette réaction à chaque fois. Soudain, un énorme bruit, provenant de l’entrée, retentit dans la maison. Tu sursautas en voyant les hommes entrer, te levant du canapé immédiatement. C’était des policiers, c’était évident. Tu n’eus le temps que de voir Jeff courir vers la sortie à l’arrière de la maison. Les policiers se mirent à sa poursuite, se souciant peu de toi, à l’exception d’un, qui t’apostropha. Tu étais sous le choc, la bouche ouverte. Tu fixais la porte à l’arrière, attendant inutilement que Jeff revienne. Il ne reviendrait pas, il avait des ennuis, des gros à en juger par l’intervention. Tu n’entendais que d’un son lointain les questions de l’officier. Tout s’embrouillait, tu ne savais pas quoi faire. On arrêtait ton copain. Il allait partir, loin de toi. Ton cœur se serra. Tu contournas l’homme, ne répondant pas à ses questions. Tu ne voulais qu’une chose : voir Jeff. Tu sortis de la maison à la course, suivis de près par l’homme. Tout allait trop vite pour toi. Tu le voyais par terre, deux secondes après, il était près de toi te disant qu’il t’aimait. Enchaîna, ensuite, son arrestation. Ne pouvaient-ils pas faire pause et qu’on t’explique. Pourquoi l’embarquait-il? Que devais-tu faire? Que pouvais-tu faire? Tu n’eues pas le temps de dire ou faire quoi que ce soit, qu’on l’amena hors de la cour. Tu sortis à leur suite, voyant Jeff entrer dans la voiture de police, celle-ci démarrant en trombe. Tu regardas la voiture s’éloigner sur la route. Tu essuyas rapidement une larme qui s’était échappé de ton œil. Tu ne devais pas pleurer, tu devais être auprès de lui. Tu retournas vers l’officier qui te posait des questions auparavant. « Amenez-moi au poste. Je répondrai à toutes vos questions qu’une fois là-bas. Amenez-moi. » Tu étais autoritaire. Tu n’avais pas envie d’être calme, tu succombais à la panique. Tu avais trop d’images horribles qui te passaient par la tête. L’homme t’écouta et t’emmena, à ton tour, au poste de police. Tu ne l’abandonneras pas.

(c) Bloody Storm




It's not perfect here between us, Even angels have their demons.
« Trapped inside this twisted circle, It ain't right but it's eternals. »

I don't wanna go to heaven If you're going to hell I will burn with you. I'll do anything you want me to Cause I know you'll burn with me too



Dernière édition par Talhia C. Acciari le Jeu 10 Avr - 17:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
∞ messages : 562
∞ avatar : Jack Orgasmique O'Connell.
avatar
MessageSujet: Re: Talhia&Jeffrey • J'ai fait des choses que j'regrette suffisamment,Suffisamment pour y penser tout l'temps.J'pourrai t'donner 1 million de bonnes raisons, pour qu'on m'attrape,qu'on m'casse les genoux.   Mer 9 Avr - 13:06

J'ai fait des choses que j'regrette suffisamment,Suffisamment pour y penser tout l'temps
Talhia & Jeffrey
Tu ne pensais pas que l'on t'arrêterais lorsque tu étais en présence de Talhia. Au fait, tu ne pensais même pas qu'on allait t'arrêter. Tu n'avais rien fait de plus grave que d'habitude et c'est peut être pour cela qu'ils t'arrêtaient, parce que tu continuais ton trafique sans vraiment te soucier des forces de l'ordre. Vous aviez passés une bonne journée et tu ne pensais pas que cela changerait d'un seul coup. Tu étais assis à ses côtés, déposant des baisers sur son coup lorsque la porte s'ouvrit violemment. Tu te levais directement, te doutant bien que ce n'était pas une visite de courtoisie. Tu avais bien trop à te reprocher pour te laisser attraper comme ça. Alors, tu avais couru jusqu'au jardin, essayant de t'éclipser sauf qu'ils t'attrapèrent. Bien sûr, tu te débattis. Mais, cela ne suffis pas. Talhia avait surement était témoin de tout cela. Tu aurais préféré qu'elle ne soit pas avec toi à ce moment-là. Elle était sorti dans le jardin. Tu allas vers elle, lui disant que tu l'aimais. Tu ne voulais pas qu'elle l'oublie, quelque soit l'endroit où tu finirais. Tu avais voulu l'embrasser, mais la police n'allait pas te laisser ce plaisir. Ils t'embarquèrent de force dans une voiture qui roula jusqu'au poste. Tu tournais la tête, regardant derrière toi, essayant de voir les policiers qui étaient restés et ta petite-amie. Mais, ils étaient déjà trop loin, enfin tu étais trop loin et tu continuais de t'éloigner d'elle. Tu soupirais et retournais la tête. Le policier se tourna vers toi avec un sourire, quel con. Il était fière de lui, de t'avoir eu. Tu allais surement retourner en prison et ça pour un bon moment. Ils se garèrent devant le poste et te firent sortir. Tu les suivaient, tu n'avais pas le choix. Tu ne serrais pas attaché par les menottes, tu aurais tout fait pour partir loin, rejoindre Talhia et l'emmener avec toi. Même si elle n'aurait pas accepté de te suivre. La vie de cavale n'est pas bonne, pour personne. Ils te firent entrer dans une cellule et te détachèrent. Tu collas ta tête au barreaux et souffla. Tu ne pouvais pas te faire à l'idée d'être loin d'elle. Les deux semaines que tu avais passé à ses côtés t'avaient vraiment fait du bien. Tu profitais du moment présent avec elle et tu apprenais encore et encore à la découvrir. Tu n'avais pas envie que tout cela s'arrête maintenant. Tu relevas la tête en entendant sa voix. Tu posais ton regard sur ta petite-amie qui parlait à un policier. Tu aimerais qu'ils te laissent l'embrasser, lui dire au revoir au moins. Mais, avec ce que tu avais fais dans le jardin, cela était peu probable, à part si Talhia arrivait à avoir les bons mots pour les convaincre. Tu ne savais pas ce qu'ils te reprochaient, si c'était à cause de la drogue, à cause de la violence...

Spoiler:
 



"Dans tout l’univers, rien n’est plus important que le pouvoir. L’argent et la beauté n’ont d’intérêt que le pouvoir qu’ils nous procurent. Juste en dessous il y a le sexe. Donc sexe plus pouvoir égal... l’éclate totale ! "sweet nothing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
∞ messages : 597
∞ avatar : Lea Michele
∞ crédits : Sweet.Revenge&Tumblr&Titaniumway
avatar
MessageSujet: Re: Talhia&Jeffrey • J'ai fait des choses que j'regrette suffisamment,Suffisamment pour y penser tout l'temps.J'pourrai t'donner 1 million de bonnes raisons, pour qu'on m'attrape,qu'on m'casse les genoux.   Jeu 10 Avr - 19:03



Jeffrey & Talhia

J'ai fait des choses que j'regrette suffisamment, suffisamment pour y penser tout l'temps...

Qui aurait pensé que tu assisterais à une arrestation, qui plus est, à celle de ton copain? Pas toi, en tout cas. C’était allé trop rapidement. Une minute plus tôt, vous étiez encore enlacés, sur le canapé, regardant un film, à la suite d’une journée de couple tranquille. Jeff t’embrassais tendrement dans le cou, toi, tu avais ta main dans la sienne la caressant et caressant son bras. Tu pensais que rien ne pouvait venir perturber votre calme et votre bien-être… Tu avais tout faux. Des policiers forcèrent la porte pour entrer, dérangeant votre visionnement de film. Ils entrèrent avec qu’une seule intention : embarquer Jeff. Tu te levas d’un bon lorsqu’ils furent à l’intérieur de la maison. Ce n’était pas de la visite pour sa famille adoptive, comme le pensait ton copain. Ce dernier s’enfuit à la vision des forces de l’ordre, s’évadant pas la porte de derrière. Tu suivis de près tout ce qui se déroula par la suite. Tu le vis se faire arrêter. Il eut le temps de te dire qu’il t’aimait avant de se faire embarquer dans la voiture de police. Tu n’avais pas dit un mot, tu n’en avais pas la force ni le temps. Tu étais sous le choc. Pourquoi les policiers étaient arrivés de cette façon? Qu’avait fait Jeff? Étais-ce bien grave? Allait-il être en prison pour une longue période? Une multitude de questions envahissaient ton esprit t’empêchant de penser rationnellement. Tu cédais à la panique, une larme coulant silencieusement sur ton visage d’ange. Tu l’essuyas rapidement, avant d’obliger le dernier policier présent à t’amener au poste. L’homme ne semblait pas vouloir coopérer, en premier lieu. Pourquoi aurait-il accordé une faveur à la copine de la personne qu’ils arrêtaient? Il avait pourtant cédé, tu savais te montrer persuasive quand il le fallait. Le trajet n’avait pas été de longue durée. Tu ne prenais pas le temps d’admirer le paysage défilant, comme tu l’aurais fait à ton habitude. Non, tu étais préoccupée, trop inquiète. Tu ne pensais qu’à Jeff. Ton cœur se serrait davantage à ces pensées. Le poste de police était relativement grand pour la petite ville de Sligo. Tu te doutais bien que tu ne le verrais pas aussi facilement que tu ne le pensais. Tu allais devoir passer à travers plusieurs protocoles dont tu ignorais totalement l’existence. Tu ne connaissais personne qui avait fait un séjour en prison, tu n’y avais jamais été avant aujourd’hui. Tout était nouveau, tout y était désagréable. Tu te retrouvais face à plusieurs policiers qui te posaient plusieurs questions : « Quels sont vos liens avec l’accusé? », « Depuis combien de temps le connaissez-vous? », etc. L’accusé? De quoi l’accusait-on? Voie de fait semblait-il. Il aurait agressé, battu, un jeune homme du nom d’Hayden Salander. Tu ne savais même pas qui c’était. Ta tête te faisait souffrir, tu voulais retourner bien tranquillement sur le canapé, collé à ton amoureux, sans que personne ne vous dérange. C’était impossible. Après les interrogatoires et les formulaires que tu remplis, les policiers acceptèrent que tu aies un temps de visite. Un simple temps de visites, tu n’aurais pas droit à plus. Tu ne savais même pas s’il allait pouvoir sortir aujourd’hui. Trop d’accusation pesait contre ton copain. Tu te dirigeais maintenant vers cette salle où il pourra répondre à toutes les questions qui se bousculaient dans ta tête.

(c) Bloody Storm




It's not perfect here between us, Even angels have their demons.
« Trapped inside this twisted circle, It ain't right but it's eternals. »

I don't wanna go to heaven If you're going to hell I will burn with you. I'll do anything you want me to Cause I know you'll burn with me too

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
∞ messages : 562
∞ avatar : Jack Orgasmique O'Connell.
avatar
MessageSujet: Re: Talhia&Jeffrey • J'ai fait des choses que j'regrette suffisamment,Suffisamment pour y penser tout l'temps.J'pourrai t'donner 1 million de bonnes raisons, pour qu'on m'attrape,qu'on m'casse les genoux.   Ven 11 Avr - 16:20

J'ai fait des choses que j'regrette suffisamment,Suffisamment pour y penser tout l'temps
Talhia & Jeffrey
Tu aurais préféré que cela ne se passe pas comme ça. Tu aurais préféré ne pas être arrêté ou être arrêté mais pas en présence de ta petite amie. Tu savais qu'elle n'aimait pas ce genre de choses, ce qui était assez logique. Il y a quelques minutes tu étais tranquillement assis à côté d'elle, l'embrassant, et maintenant tu te retrouvais dans une cellule. Tu avais eu peur de ne plus la voir, de ne plus pouvoir l'embrasser, la caresser, lui dire que tu l'aimais. Tu avais peur qu'elle quitte ta vie aussi vite qu'elle y fut rentrer. C'était clairement la meilleure chose qui t'étais arrivé de toute ta vie, cela ne pouvait pas disparaître comme ça. Ils n'avaient pas le droit. Tu avais posé ta tête contre les barreaux de la cellule. Tu soupirais. Ils te rappelaient tellement ceux de la prison. Tu levais la tête lorsque tu entendis la voix de Talhia. Elle était là, elle était venu. Tu la fixait, espérant qu'ils la laisseraient venir te parler. Tu ne savais même pas de quoi ils t'accusaient, mais ce que tu savais c'est que tu n'allais pas t'en sortir avec une soirée au poste. Tu la vis s'approcher de toi. Elle avait réussi. Tu lui adressa un petit sourire, pour la rassurer. Tu passas tes mains à travers les barreaux pour aller saisir les siennes. Tu la rapprocha de toi, malgré l'obstacle qui vous séparez. Tu déposas un baiser sur son front. « Ecoute moi bien, qu'importe les questions qu'ils te posent, sur mon métier, sur ce que je fais les soirs, réponds que tu ne sais rien. » Tu encrais ton regard dans le sien, lui faisant comprendre que c'était très important pour toi. Tu ne voulais pas qu'elle ai de problèmes. Tu ne lui demandait même pas de quoi ils t'accusaient, tu t'en fichais à ce moment là. Tu savais qu'ils n'allaient pas vous laisser beaucoup de temps ensemble. Tu lâchas une de ses mains et la leva à son visage. Tu caressas doucement sa joue. « Quoi qu'il arrive, je reviendrais, je te le promet. » Tu ne savais pas si tu allais retourner en taule. C'était bien la dernière chose que tu vouais. Mais, c'était une possibilité à prendre en considération. Tu ne savais pas si elle allait t'attendre, et si elle ne le faisait pas, tu ne lui en voudrait pas. Ce serrait normal. Tu tournas la tête vers un des policiers. « Vous pouvez pas la laisser rentrer quelques minutes au moins ? » Tu ne voulais pas la quitter en ayant eu le droit que de lui tenir les mains et de caresser sa joue.



"Dans tout l’univers, rien n’est plus important que le pouvoir. L’argent et la beauté n’ont d’intérêt que le pouvoir qu’ils nous procurent. Juste en dessous il y a le sexe. Donc sexe plus pouvoir égal... l’éclate totale ! "sweet nothing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
∞ messages : 597
∞ avatar : Lea Michele
∞ crédits : Sweet.Revenge&Tumblr&Titaniumway
avatar
MessageSujet: Re: Talhia&Jeffrey • J'ai fait des choses que j'regrette suffisamment,Suffisamment pour y penser tout l'temps.J'pourrai t'donner 1 million de bonnes raisons, pour qu'on m'attrape,qu'on m'casse les genoux.   Ven 11 Avr - 20:39

Talhia C. Acciari a écrit:


Jeffrey & Talhia

J'ai fait des choses que j'regrette suffisamment, suffisamment pour y penser tout l'temps...

Tu n’avais plus de repères. Jeff t’avait souvent sortie de te zone confort, mais cette fois-ci, cela avait atteint des sommets. Ne savais-tu pas dans quoi tu t’engageais en fréquentant un jeune dealer drogué? Ton copain te tenait si loin de cette partie de sa vie qu’il t’arrivait, parfois, de l’oublier. Jamais, depuis que vous étiez en couple, tu ne l’avais vraiment vu consommer. Il préférait ne pas le faire en ta présence et tu lui en étais reconnaissante. Tu ne l’avais jamais vu dealer et n’avait jamais rencontré un de ses clients. Tu ne l’avais plus vu se battre depuis votre premier rendez-vous dans ce bar qu’il fréquentait. Il te protégeait de son monde. Aujourd’hui, tu étais complètement dedans. Jeff n’avait pas prévu cette arrestation. Si tu n’avais pas été là, comment aurais-tu reçu la nouvelle? Là, tu lui avais fait face sans que tu ne le veuilles vraiment. Tu devais paraître forte. Tu ne laissais rien paraître. Seule une larme avait coulé dans la maison de ton amoureux, mais sans plus. Tu ne semblais rien ressentir et pourtant… Pourtant, en toi, tout se bouscule. Ta tête tourne, ton cœur se serre, tu as envie de t’effondrer, tu paniques… Tu ne peux pas céder, pas là, pas au poste de police, devant tous ses officiers. Tu attendras jusqu’à ce que tu retournes à ton petit appartement, seule. Seule. Non, tu ne voulais pas y retourner seule. Tu voulais être avec lui, le savoir en sécurité, le savoir libre. Tu avais répondu à plusieurs questions de la part des policiers. Pour la plupart, tu ne savais pas quoi répondre. Tu n’étais au courant de rien. C’était incroyable. Tu ne connaissais pas si bien ton copain. Une partie complète de sa vie te semblais inconnue. Tu avais répondu, seulement pour avoir droit à ce petit instant de visite. On te l’avait accordé après que tu aies insisté, encore une fois. Tu ne lâcherais pas l’affaire tant qu’il ne t’amenait pas à lui. Tu avais réussi. Tu franchis le dernier corridor, le dernier qui te séparait de Jeff. Tu l’aperçus, derrière les barreaux. Cette vision te donna la nausée, c’était affreux, invraisemblable. Les larmes te montèrent aux yeux, mais tu te promis de ne pas les laisser couler. Tu t’approchas de lui. Son petit sourire ne fit aucun effet sur toi. Comment pouvait-il sourire dans cette situation? Tu ressentais de la colère autant que de la tristesse. Tu le laissas te prendre les mains, tu devais profiter du peu qu’il pouvait te donner. Tu hochas la tête lorsqu’il te demanda de ne rien dire sur son métier. Tu baissas la tête. Tu ne voulais pas faire face à cette situation. Il remonta ton regard lorsqu’il te caressa la joue. Une larme roula sur ta joue à ses paroles. Eh merde Tu as un défi à tenir, ne l’oublie pas, s’il te plaît… Tu le suppliais presque. Tu faisais référence à ce que vous vous étiez dit le jour où vous aviez décidé d’être un couple. Je ne veux pas que tu partes. Tu t’étais tue par la suite. Un mot de plus et tu fondais en larme, ce que tu ne voulais pas. Pas devant lui. Tu te tournas aussi vers les policiers, le regard suppliant. Tu irais les harceler à nouveau s’il le fallait, seulement pour que tu puisses être dans les bras de ton copain, juste un peu.
(c) Bloody Storm




It's not perfect here between us, Even angels have their demons.
« Trapped inside this twisted circle, It ain't right but it's eternals. »

I don't wanna go to heaven If you're going to hell I will burn with you. I'll do anything you want me to Cause I know you'll burn with me too

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
∞ messages : 562
∞ avatar : Jack Orgasmique O'Connell.
avatar
MessageSujet: Re: Talhia&Jeffrey • J'ai fait des choses que j'regrette suffisamment,Suffisamment pour y penser tout l'temps.J'pourrai t'donner 1 million de bonnes raisons, pour qu'on m'attrape,qu'on m'casse les genoux.   Ven 11 Avr - 22:04

J'ai fait des choses que j'regrette suffisamment,Suffisamment pour y penser tout l'temps
Talhia & Jeffrey
Tu te retrouvais dans une cellule, ressemblante à celle où tu avais vécu pendant plusieurs mois. Tu étais conscient que tu embarquais Talhia dans tes conneries, dans ta vie qui était loin d'être fait pour elle. Mais, elle était au courant, au courant depuis le début. Tu ne lui avais jamais menti en disant que tu arrêterais tes conneries, que cette vie serait bien pour elle. Tu t'étais quand même calmé niveau conneries depuis que vous étiez en couple, mais tu continuais ton bizness, tu continuais d'être violent. Tu ne pouvais pas changer en quelques semaines et tu n'en avais pas envie. Elle avait rejoins le poste. Elle avait sûrement du répondre à quelques questions avant de te rejoindre. Tu lui avais souris, parce que tu voyais bien qu'elle ne se sentait pas bien. Tu avais pris ses mains dans les tiennes, à travers les barreaux. Tu lui disais de ne pas parler de ce qu'elle savait. Il était important qu'elle ne se mêle pas de cela. Qu'elle n'entre pas dans ta connerie. Tu en avais bien trop fait. Tu lui disais également que tu allais revenir, tout en caressant sa joue tendrement. Tu vis une larme couler sur sa joue ce qui te brisa totalement le cœur. Tu ne voulais pas la voir malheureuse. Elle te rappela ce que vous vous étiez dit le jour où vous aviez décidé d'être un couple. Tu n'avais pas le droit de la faire souffrir, même si c'était sûrement déjà le cas. Tu avais demandé à un flic de la laisser entrer pendant quelques minutes pour l'avoir dans tes bras. Elle l'avait regardé à son tour. Il avait l'air septique mais, il accepta, nous disant que l'on avait le droit à cinq minutes. Il ouvrit la cellule et elle te rejoignit. Tu l'attira directement dans tes bras, la serrant fort, ne voulant plus la quitter. Tu fermais les yeux, essayant de retenir l'eau qui remplissait tes yeux. Tu n'avais pas le droit d'être aussi faible. Tu passas la main dans ses cheveux, levant la tête vers son oreille. « Je t'aime Talhia. » Tu ne pouvais pas être plus sincère qu'à ce moment-là. Tu ne t'attendais pas à ce qu'elle te réponde, à ce qu'elle te le dise également. Parce que tu savais que c'était trop dur pour elle.



"Dans tout l’univers, rien n’est plus important que le pouvoir. L’argent et la beauté n’ont d’intérêt que le pouvoir qu’ils nous procurent. Juste en dessous il y a le sexe. Donc sexe plus pouvoir égal... l’éclate totale ! "sweet nothing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
∞ messages : 597
∞ avatar : Lea Michele
∞ crédits : Sweet.Revenge&Tumblr&Titaniumway
avatar
MessageSujet: Re: Talhia&Jeffrey • J'ai fait des choses que j'regrette suffisamment,Suffisamment pour y penser tout l'temps.J'pourrai t'donner 1 million de bonnes raisons, pour qu'on m'attrape,qu'on m'casse les genoux.   Ven 11 Avr - 22:52



Jeffrey & Talhia

J'ai fait des choses que j'regrette suffisamment, suffisamment pour y penser tout l'temps...

Maintenant que tu étais face à lui, plus aucun son ne sortait de ta bouche. Il y a quelques minutes, alors que tu étais en présence des policiers, tu aurais voulu poser une dizaine de questions à Jeff. Qu’est-ce qui lui avait pris de s’en prendre à ce Hayden? Ne pouvait-il pas se tenir loin des ennuis? Croyait-il vraiment qu’il s’en sortirait toujours? Que la police ne serait plus à sa poursuite? Quand tu étais avec les officiers, tu lui en voulais. Tu lui en voulais tellement de ne faire qu’à sa tête et de ne pas se soucier de toutes les conséquences que son rythme de vie apportait. Maintenant devant lui, vos mains enlacées, tu ne voulais que le prendre dans tes bras. Tu cédais plus à ta tristesse qu’à ta colère. Tu lui avais rappelé le défi que lui avais lancé. Il ne devait pas te faire souffrir. Il ne devait pas t’abandonner comme ton père l’avait fait quand tu étais enfant, pas comme beaucoup avaient fait par la suite. Il ne devait pas être comme les autres. Tu lui en avais fait part. Dans un chuchotement, tu lui avais dit que tu ne voulais pas qu’il s’éloigne de toi. Il fallait être réaliste, c’est ce qu’il allait arriver. Il quittait pour la prison, ton copain. Il avait trop d’accusations, pour différents crimes, qui pesaient contre lui. L’agression du jeune homme n’avait été qu’un prétexte de plus pour l’embarquer. Tu prenais tranquillement conscience que tu ne le verrais pas pour un moment, que de simples visites en prison, même encore… Tu t’étais habituée à sa présence, à ce qu’il soit presque toujours avec toi, lorsque vos horaires le permettaient. Il était le seul que tu avais laissé entrer dans ta vie, mais la vie, elle, avait décidé autrement. Elle avait décidé que votre bonheur avait fait son temps. Jeff avait alors demandé à ce que tu entres dans la cellule avec lui, juste un moment. Tu t’étais aussi retournée vers les policiers afin qu’ils vous accordent ce droit, ce qu’ils firent après hésitation. Que pouvait-il arrivé? Ils étaient beaucoup trop nombreux à vous regarder pour que vous tentiez quoi que ce soit. Ils ouvrirent finalement la porte, vous permettant de vous retrouver. Immédiatement, ton copain te colla à lui. Tu t’agrippas à lui, tu ne voulais plus le quitter. Tu te fichais que les policiers vous voient. Tu n’avais que quelques minutes pour le toucher, l’embrasser, le coller… Tu n’allais pas les ruiner. Tu enfuis ton visage dans son cou, profitant de sa chaleur, de son odeur… Jeffrey te murmura qu’il t’aimait. Cela te fit mal. Toi aussi, tu l’aimais. Tu relevas ton visage et déposas tes lèvres sur les siennes. Tes mains parcouraient son dos. Tu ne pouvais pas croire que tout cela arrivait. Tu te reculas finalement, brisant le contact de vos lèvres. « Et c’est quoi la suite, Jeff? Tu vas être ici combien de temps? » Les questions revenaient peu à peu. Tu chuchotais, tu restais près de lui, ton visage retrouvas le creux de son cou.
(c) Bloody Storm




It's not perfect here between us, Even angels have their demons.
« Trapped inside this twisted circle, It ain't right but it's eternals. »

I don't wanna go to heaven If you're going to hell I will burn with you. I'll do anything you want me to Cause I know you'll burn with me too

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Talhia&Jeffrey • J'ai fait des choses que j'regrette suffisamment,Suffisamment pour y penser tout l'temps.J'pourrai t'donner 1 million de bonnes raisons, pour qu'on m'attrape,qu'on m'casse les genoux.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Talhia&Jeffrey • J'ai fait des choses que j'regrette suffisamment,Suffisamment pour y penser tout l'temps.J'pourrai t'donner 1 million de bonnes raisons, pour qu'on m'attrape,qu'on m'casse les genoux.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (dane) ✻ j'ai fait des choses que j'regrette suffisamment, suffisamment pour y penser tout l'temps.
» ❝ J'ai fais des choses que je regrette suffisamment, suffisamment pour y penser tout le temps.❞
» Prendre son temps pour manger
» [Repro] La Transmission des Talents
» La liste des 10 choses inutiles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CRAZY PEOPLE :: SLIGO CITY :: cranmore :: Maison-