AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 (Tallula) J'ai besoin de ton reconfort

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
∞ messages : 676
∞ avatar : NinaSEXYHOTTIEdobrev
∞ crédits : avatar : Sashatouille
avatar
MessageSujet: (Tallula) J'ai besoin de ton reconfort   Jeu 9 Jan - 20:37



   
and your heart is the heart of a life
Une soirée en boite comme cela plus jamais pour la jeune  Cartero , elle venait d'en sortir , son mascara coulait sur sa joue , son poignet était encore rouge et sa tête lui tournait atrocement . Elle marchait dans la rue enfin amrchait était un grand mot , elle titubait plus qu'autre chose les larmes lui coulant sur les joues comment elle avait pu se laisser embarquer dedans , pourquoi elle était sortie et pourquoi dans cette boite ? pourquoi pas dans un petit bar du coin comme beaucoup de personnes ? pourquoi il à fallu qu'elle essaye toute seule d'aller en boite ?. Elle marcha sans regarder ou elle allait elle avait besoin de prendre l'air , de respirer et surtout d'oublier cette soirée elle se sentait sale , elle avait besoin d'une bonne douche et de voir son frère ou n'importe qui. Elle regarda autour d'elle sentant des regards appuyés sur son visage et son corps , elle ne s’était même pas rendu compte qu'elle n'avait pas sa veste sur les épaules le froid lui donnait la chair de poule mais elle n'allait surement pas retourner dans cette foutue boite il fallait qu'elle s'en éloigne le plus possible qu'elle quitte cette soirée qu'elle arrive à tout oublier en un claquement de doigt . Elle avait repensé à son père elle n'allait pas bien du tout , elle l'avait vu durant l'échange avec Jeffrey devant elle voulant lui foutre une tarte , elle l'avait vu comme il y'a 3 ans voulant lever la main sur elle , elle regarda un jeune homme qui vomissait sans doute l'alcool qu'il avait trop bu. Elle ne voulait pas être comme ca , elle ne c'était pas contrôlé de toute la soirée elle avait voulue faire la femme qui s'assumait et adulte et ca l'avait mené droit dans la guele du loup . Elle regarda dans sa pochette et trouva son téléphone portable ainsi que ses cigarette elle avait besoin de nicotine de sentir c'est drogue douce envahir son corps elle chercha son briquet ne le trouvant pas elle demanda à une jeune homme de lui passer son feu et partit en direction de chez elle voulant retrouver son lit douiller et ses rêves.

Pimprenelle n'allait pas bien , elle ne pouvait pas être seule chez elle , elle pleurait toutes les cinq minutes croyant voir son père à chaque coin de rue chose totalement impossible puisque il ne savait même pas ou elle était , elle regarda encore autour d'elle comme une victime regarde son bourreau et traversa une petite ruelle , pourquoi la ville avait crée des ruelles aussi sombre que ca , tout pouvait arriver dans cette ruelle sombre , elle pressa son pas et porte sa cigarette à la bouche qu'elle bonheur de sentir la fumée envahir sa gorge , qu'elle bonheur de sentit la nicotine rentrer dans son corps . Elle arriva devant la porte de sa maison prête à y entrer mais elle n'avait pas envie d'être seule et vu que tout était plongé dans le noir son frère n'était sans doute pas encore rentré , elle regarda droit devant elle et vit la maison de Tallula un mec en or qu'elle adorait elle le considérait d'ailleurs comme son frère vu qu'il était quatre fois plus présent que lui dans sa vie.

Elle marcha jusqu’à la maison , elle ressemblait sans doute à un film d'horreur mais elle s'en foutait complétement il l’avait déjà vu dans les pires situations pour une fille ou presque . Elle débarqua devant sa porte et hésite à frapper et si jamais il était occupé ou si il dormait , elle fit trois pas en arriére et frappa quand même au pire il lui dirait de repasser demain ce qu'elle ferait . Pimprenelle grelottait , elle se rendit compte maintenant de la température assez basse qui sévissait ce soir .Elle resta plantée comme une femme morte devant sa porte attendant qu'il l'ouvre. 
FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.


» "Appuie sur pause, montre moi le bon côté des choses,raconte moi le bonheur jusqu'à en faire une overdose, que nos fous rire explosent." •• unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
∞ messages : 42
∞ avatar : Thomas William Hiddleston.
∞ crédits : me ; tumblr ; youtube.
avatar
MessageSujet: Re: (Tallula) J'ai besoin de ton reconfort   Jeu 9 Jan - 22:29



« if you lose yourself tonight, i'll be by your side. »

Les bouteilles de schwepps vides commençaient sérieusement à s’accumuler dans ta salle à manger. Il y en avait à peu près partout ; sur la table à manger, près du canapé, à coté de la télé. Peut être devrais-tu penser à sérieusement te mettre à nettoyer… Non pas que ta maison était salle, mais un peu de tout traîné partout. Ca allait de tes livres de cours jusqu’à la veste sur le meuble des babioles. Autant dire que… Hm, oui, ce n’était pas très rangé. Mais tu avais été très pris cette semaine, alors tu n’avais pas vraiment pris la peine d’y faire attention. Mais maintenant que tu y jetais un coup d’œil un peu plus long, tu pouvais dire que, arg, ça fait vraiment homme négligent qui vit seul. Tu poussais un long, long soupir avant de te lever, et d’aller te resservir un verre, pendant que la télé continuait de déblatérer des débilités. Ah, les choix de la télévision tard le soir… Cette fois-ci, tu changeais de chaîne, pour mettre une chaîne de musique. Bon, ce n’était pas vraiment le genre que tu écoutais, mais c’était mieux que les émissions de téléréalités, qui, vraiment, te prenaient la tête de plus en plus.

Tu posais ton verre d’un geste décidé. Ce soir, si tu ne trouvais pas le sommeil, tu ferais un peu de rangement. Parce que ça ne fait pas de mal, et puis ça t’occuperait, en plus. Bon, voilà, au moins tu avais ton planning pour la soirée. Tu te préparais à aller te mettre en pyjama, ou plutôt en jogging qui te servait de pyjama, lorsque tu entendis des frappes à ta porte. Tu regardais l’heure. Woh. Il n’était pas un peu tard pour venir rendre visite aux gens ? Enfin, tu réajustais ton t-shirt, et allais ouvrir la porte. Ce que tu vis, te… Surpris. Et te choqua en même temps. Pimprenelle était là, juste devant toi, le visage recouvert de larmes et de traits noirs soulignant qu’elle avait vraiment, beaucoup pleuré. Tu remarquais également qu’elle tremblait, qu’elle n’avait rien sur les épaules. Tu commençais à paniquer légèrement, et l’invitais à entrer ; « Woah, Pimp’, mais… Mais qu’est-ce qui t’es arrivé ? Enfin, non, on parlera de ça, rentre d’abord. » Une fois qu’elle fut à l’intérieur, tu fermais la porte et revenais vers elle. Tu essuyais doucement les larmes qui étaient restés aux coins de ses yeux d’un petit coup de tes pouces, et essayait de la réchauffait un peu en frictionnant ses bras. Tu lui prenais la main et la traînait jusqu’au canapé où tu lui disais de s’asseoir. « Tu veux un truc à boire ? Genre un truc chaud, par exemple. » Et en attendant sa réponse tu allais chercher une couverture polaire que tu n’utilisais presque jamais, sauf dans des cas comme ça. Tu revins ensuite, lui mettant correctement sur les épaules. « Et après, tu vas tout me raconter, d’accord ? » Tu lui faisais un petit sourire. Cette Pimp’, cette adorable Pimprenelle que tu chérissais comme s’il s’agissait de ta sœur. A chaque fois que tu voyais cette si belle perle dans de tels états, même dans des états pire que ça, ton cœur ne pouvait s’empêcher de te piquer un peu. Tu ne comprenais pas comment les gens, comment le monde, en général, pouvait être horrible au point de la voir revenir chez toi ainsi. Non, tu ne comprenais pas, cela te dépassait. Et tu détestais tous ces gens, toutes ces choses qui la mettaient comme ça. Tu n’étais certes pas son ange-gardien, mais si tu pouvais l’être, alors cela te rassurerait, réellement.





« nous deux sous les étoiles sur les montagnes sous les étoiles, ensemble hissons les voiles comme un signal hissons les voiles.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
∞ messages : 676
∞ avatar : NinaSEXYHOTTIEdobrev
∞ crédits : avatar : Sashatouille
avatar
MessageSujet: Re: (Tallula) J'ai besoin de ton reconfort   Ven 10 Jan - 15:42



   
and your heart is the heart of a life
La jeune femme ne savait même pas pourquoi elle se trouvait devant chez lui enfin il était tard , elle adorait déranger les gens la nuit c'était devenu une habitude. Elle ne quittait pas la porte des yeux comme si celle ci allait s'ouvrir plus vite , elle ralluma une cigarette et la jeta sur le sol des qu'elle entendit la serrure s’ouvrir , elle le regarda sans pourvoir dire un mot , elle se laissa faire quand il l'attrapa . Elle tremblait comme une brebis face à un loup . Elle regarda autour d'elle la maison de Tallula et sursauta quand la porte se referma ,elle essaya de faire un petit sourire quand il lui essuya les larmes aux coins des yeux . Pimprenelle savait qu'a partir de maintenant elle était en sécurité chez lui personne ne pouvait lui faire du mal.

Elle marchait jusqu'au canapé comme un robot a qui il manquait de la batterie. Elle essaya de fermer les yeux mais elle ne pouvait pas elle revoyait trop d'images violentes , elle suivit du regard Tallula " Je ... un chocolat chaud je veux bien " Elle ne savait même pas si elle allait réussir à le boire  mais une boisson chaude ne pouvait lui faire que du bien dans un moment pareil .Elle le vit partir et dit tout doucement " Non reste me laisse pas seule"  Elle voulait pas rester seule , elle regarda droit devant elle , elle respirait comme si elle venait de faire une course de 500 mètres à une vitesse incroyable. Elle ne pouvait pas décoller ses yeux de la télé , si seulement sa vie ressemblait à ca enfin au clip ou un homme aimait tellement fille qui l'emmenait dans un monde réservé que pour eux   la vie parfaite pour Pimprenelle . Elle sursauta quand elle sentit un tissu sur sa peau elle releva le tête en direction de Tallula lui faisait un petit sourire pour le remercier . Elle resserra le plaid sur son corps " J'ai fait la pire connerie de ma vie Tallula pourtant je savais que je ne devais pas y mettre les pieds mais tu me connais j'ai envie de contredire mon frère". Pimprenelle resserra le plaid comme pour se protéger. elle ferma deux secondes les yeux pour eviter de pleurer " Les hommes sont tous les même ou j’attire les mauvais" Tallula connaissait tout de son passé elle ne lui avait rien caché comparait à d'autre personne ,elle savait qu'elle pouvait lui faire confiance plus qu'a n'importe qui " Je suis allé en boite et j'ai fais une mauvaise rencontre " Elle regarda son poignet et reposa son doux regard sur Tallula l'invitant à venir plus prés d'elle,elle se blottie dans ses bras se calmant un peux . Pimprenelle regarda le plafond " J'ai vu mon père enfin je l'ai pas vu réellement mais cette homme c'était mon père la même violence dans le regard dans la force de ses mains , dans la voix ; C'était lui en plus jeune comment j'ai pu me faire avoir pourquoi j'ai bu Tallula pourquoi je suis aussi conne que ca pourquoi ?" Pimprenelle poussa un long soupire , elle l'avait mérité après tout d'être dans cet état là , elle lui avait sortit tout n'importe comment mais elle n"était pas d'humeur à faire des longues phrases et surtout dans le bon ordre. Elle laissa une larme coulait sur sa joue gauche il fallait qu'elle oublie cette soirée et cet homme enfin cet adolescent qui se croyait le maitre du monde alors que c'était une petite merde, elle ne pouvait pas dire qui c'était à Tallula trop peur des représailles si jamais il lui demandait qui c'était elle inventerait un bon mensonge même si elle savait pas vraiment mentir devant lui
FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.


» "Appuie sur pause, montre moi le bon côté des choses,raconte moi le bonheur jusqu'à en faire une overdose, que nos fous rire explosent." •• unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
∞ messages : 42
∞ avatar : Thomas William Hiddleston.
∞ crédits : me ; tumblr ; youtube.
avatar
MessageSujet: Re: (Tallula) J'ai besoin de ton reconfort   Mar 28 Jan - 12:53



« if you lose yourself tonight, i'll be by your side. »

Tu lui avais rapporté le chocolat chaud après lui avoir donné la couverture. Puis tu t'étais réinstallé dans le canapé, tout près d'elle. Tu t'étais rapproché encore un peu en la voyant. Tu l’avais écouté parler, lentement, doucement. Elle disait tout un peu à la va vite, comme si elle voulait s’en débarrasser, comme si c’était des mots qui lui brûlait la langue. Ca la faisait souffrir. Et tu le voyais parfaitement. Ca te faisait mal, à toi aussi, de la voir ainsi. A moitié bourré, à moitié sobre, à moitié lucide, à moitié effrayé. Non. Totalement effrayé. Ce qu’elle avait vu ce soir était la réalisation de ces cauchemars. De ces choses qu’elle désirait ne plus voir. Plus jamais. Et pourtant, ce soir là, dans cette boite, avec cet homme que dont tu ne connaissais rien, même pas le nom, même pas la silhouette, elle avait vécu une chose qu’elle en voulait plus jamais revivre. Plus jamais voir. La violence de son père sur elle. Tu connaissais tout d’elle, elle t’avait tout dit. Aucun secret. Et tu n’avais jamais compris. Comment un père pouvait faire subir des choses comme ça à sa fille ? A un enfant, dans la généralité. Il y avait beaucoup de faits divers sur des parents qui tués leurs enfants, parce qu’ils n’en voulaient plus, parce qu’ils n’en avaient pas besoin. Et ca te retournait le cœur, ça te détruisait les entrailles. Te donnait envie de vomir. Alors c’était pire quand tu savais qu’une jeune fille comme elle, que tu aimais tant, avait également subit ces choses là, et ce pendant longtemps. Cela faisait parti des cicatrices qui ne pouvaient s’en aller, qui restaient à jamais dans son âme, son cœur. A même gravé dans son esprit. Au fer rouge. Aucune séquelle sur le corps, mais les tourments que cela apporte psychologiquement sont juste incalculables. Trop de choses à mettre en cause, trop de chose en prendre en considération. Trop de chose pour que cela puisse se soigner. On ne peut rien y faire. Seule la victime le peut.

En voyant les quelques larmes qui s’échappaient de ses yeux, tu la prenais doucement dans tes bras, l’enlaçant gentiment. C’était ta petite Pimprenelle, celle qui aurait pu être ta sœur tellement vous vous entendiez bien. Tellement vous connaissiez tout l’un de l’autre. Dommage que vous ne soyez pas lié par le sang. En plus, tu étais sûr que ton frère l’adorerait. Oh que oui. Tu la berçais un peu, lui disant que maintenant tout cela était terminé. Que elle n’irait plus jamais dans cette boite, et que tu espérais qu’elle ne reverrait jamais cet homme. Cet homme qui, soit dit-en passant, mériterait bien que tu lui rendes une petite visite. Mais ça, c’est autre chose. Tu savais que cela ne servirait à rien si tu lui demandais son identité. De toute façon, à quoi cela pourrait-il t’aider ? A part demander à certains de tes « amis » qui sont en fait d’anciennes conquêtes, et le patron du bar, tu n’avais absolument personne vers qui te tournais. Alors tu ne demanderas rien, non seulement pour ne pas l’inquiéter sur le sort de ce garçon –parce que tu la connais elle ne voudra pas te donner son identité tout de suite, s’inquiétant quand même pour lui. Elle te connaissait tellement bien qu’elle savait de quoi tu étais capable quand tu étais en colère. Alors, zou, tu oublies cette idée et vite. Tu desserrais un peu ton étreinte, et plongeais tes yeux dans les siens, venant essuyer les quelques larmes sur ses joues. Tu lui souris pour la rassurer, déposant un baiser sur son front. « Pimp’… Maintenant c’est fini. Tu n’as plus à penser à tout ça. Et surtout pas à lui. Ce que tu devrais faire, c’est dormir. Tout ira mieux une fois que tu auras passé une bonne nuit de sommeil. Ca te ferait du bien, je suis sûr. »





« nous deux sous les étoiles sur les montagnes sous les étoiles, ensemble hissons les voiles comme un signal hissons les voiles.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: (Tallula) J'ai besoin de ton reconfort   

Revenir en haut Aller en bas
 

(Tallula) J'ai besoin de ton reconfort

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Petit besoin (d'un Courant) d'air
» BESOIN D'AIDE POUR UN SAUVETAGE DE 21 CHIENS DE CEUTA
» On n'a pas toujours besoin d'un plus petit chez soi
» Sybille a besoin de se défouler {Nathan
» Besoin en nourriture d'une monture.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CRAZY PEOPLE :: SLIGO CITY :: rockwood :: Loft-