AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Aidan&May ∞ Anything Could Happen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
∞ messages : 166
∞ avatar : AshleyCanonGreene
∞ crédits : Sweet.Revenge
avatar
MessageSujet: Aidan&May ∞ Anything Could Happen   Jeu 27 Fév - 2:55



Aidan & May

ANYTHING COULD HAPPEN.

Je déambulais à travers les autres clients du centre commercial. Il y en avait trop. C’était le week-end et cela paraissait. Je prenais grand soin qu’on ne me bouscule pas. Je ne voulais entrer en contact avec personne. Je ne voulais pas qu’ils me touchent. Je regrettais d’être venu par une pareille journée, mais je n’avais pas d’autre choix : il me fallait des nouvelles chaussures et j’aimais quand même avoir des nouveaux vêtements. Comme n’importe quelle fille, au fond. Je me promettais intérieurement, que dès maintenant, j’allais faire mes achats en ligne. Moins d’humain à la vue. Moins d’enfants qui n’écoutent pas ses parents et qui crient. Moins de vendeuses qui te demandent trop souvent si elles peuvent t’aider. Moins de contact, point. Aujourd’hui, c’était particulièrement étourdissant, car il y avait des soldes. Je me promenais de boutiques en boutiques avec de la difficulté à trouver quelque chose qui ferait mon bonheur. Je ne trouve rien, il y avait trop de monde. Mon agressivité augmentait et je n’étais pas patiente. J’entrai finalement dans une des boutiques de chaussures que je convoitais. Par miracle, il n’y avait pas trop de monde. Je regardais les modèles sur les présentoirs et je demandai à la vendeuse de me sortir quelques modèles dans ma pointure. Après les quelques essais à mes pieds, je choisis deux paires : des chaussures toutes simples, parfaite pour le travail, et des talons vertigineux qui me seraient utiles lors de mes nombreuses nuits en boîte. Je remis mes propres ballerines et passai à la caisse. Il avait beau avoir des soldes, mes achats me coûtaient un prix exorbitant. J’avais cette tendance à faire des achats impulsifs, peu importait le prix. J’avais des goûts particuliers et une tendance pour les marques coûteuses. Je n’avais qu’à faire des heures supp’ et le tour était joué.

C’est en sortant de la boutique, paquets à la main, que je le vis. Il marchait à travers la foule. De sa démarche à lui qui m’exaspérait.  Seulement qu’à cette vision je ressentais les émotions qui accompagnaient sa personne : haine, colère, excitation, envie, mépris... Aidan était là, pas si loin de moi. Je ne pus m’empêcher de sourire à sa présence. Mon sang bouillonnait dans mes veines et sans que je m’en rendre compte, mes pas me menaient à sa suite. Je pouvais l’observer, il était devant moi et de dos. Il ne pouvait pas me voir, pas avec toutes ces personnes autour. Je le suivais sans vraiment réfléchir aux « pourquoi » et aux « comment ». Je voulais jouer, c’était tout. Je voulais le provoquer et je voulais évacuer toute l’agressivité que j’avais accumulée depuis mon entrée dans le centre commercial. Je le faisais par pur plaisir, par pure méchanceté.  Il entra alors dans une boutique. Bien sûr, c’était une de celles qui s’occupaient seulement de vêtement pour hommes. Il allait être difficile d’expliquer ce que je faisais là. J’allais trouver… Je trouvais toujours. J’entrai à mon tour dans le petit magasin et allai à l’opposé d’où se trouvait le Bellâtre. Je gardais mon regard sur lui. Je commençai alors à feindre une recherche intensive dans les rayons, comme si je magasinais réellement. Je n’avais qu’une envie, que le jeu commence.
(c) Bloody Storm




My helpless heart's hung over I'm all out of hope.
« Screamin' that the love's a dead end road. »

And My heart's too drunk to drive, You should stay away from me tonight but in this blackout state of mind Baby, All I want is you tonight

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
∞ messages : 36
∞ avatar : ♦ Tyler Hoechlin
∞ crédits : ♦ (c) tumblr, bazzart
avatar
MessageSujet: Re: Aidan&May ∞ Anything Could Happen   Jeu 27 Fév - 3:54


∞ Anything Could Happen ¤
You didn't wait me, isn't it ?



feat : May & Aidan

   

♦ La première chose que je fais lorsque je sors de mon lit le matin est d'aller consulter mes mails, car en effet étant un Escort Boy, un boulot qu'au début j'avais pris pour compenser mes dépenses en argent, je me suis vite pris à apprécier faire ce job, surtout en voyant le prix que paye par moment certaines personnes, et vu que je commence à être quelques peu connus par ces dames en recherche de compagnie, mon prix devient élever et les demandes plus nombreux. Que voulez-vous après tout j'ai le sens des affaires, je tiens cela de par mon sang par rapport à mon père et pour une fois que ça m'est utile et que ça me rend fière de l'utiliser pourquoi le cacher ou la gâcher. J'avais donc ce matin même consulter mes mails, j'allais avoir un rendez-vous assez important, avec une femme de 40 ans, une cliente habituelle avec qui je m'entends bien et qui a malheureusement divorcer, elle travaille dans une entreprise, et fait souvent les galas de charité, donc pour la plupart du temps et depuis qu'elle me connait c'est moi qui l'accompagne et qui passe la soirée avec elle. Ce qui lui fait extrêmement plaisir et l'un comme l'autre, nos présences mutuelles nous plait, sauf que cette fois ci il faut à tout prix avoir un costume blanc, ce que je n'ai pas dans mes affaires, je savais donc où j'allais passer le reste de la journée. Je me rapidement habillé, avant de prendre les clefs de ma voiture et de me diriger vers celle en sortant de ma maison pour prendre la direction du centre commerciale.

Je suis rapidement arrivé, et je commençai d’abord à me balader tranquillement parmi la foule en regardant à droite et à gauche si un magasin m’attirait l’œil. Ce fut quelque peu difficile puisqu’il y a un monde fou présentement, étant en pleine période de solde mais également en plein weekend, tout le monde veut en profiter et il n’y a rien de mieux que le centre commerciale pour passer une journée plutôt sympathique entre ami ou alors seul. Je continuai donc de marcher tranquillement à travers la foule, les mains en poche de ma démarche habituelle plutôt détendu en somme, la présence d’autant de personnes autour de moi ne me dérangeait guère, tant qu’on ne jette pas de regard sur moi, qu’on ne me prête pas attention et qu’on me laisse vivre ma vie comme je l’entends sans dérangement, j’en fais tout autant. Je repère donc un magasin très chic qui vend que des costumes et y entre en souriant, commençant à regarder à droite et à gauche me dirigeant vers un rayon pour scruter un peu les tailles, je suis plutôt quelqu’un d’imposant et musclé donc par moment ça pose problème pour certains costumes, surtout en blanc donc j’espère qu’il y est ma taille. Je me renseigne auprès d’un vendeur avant de suivre le rayon qui m’indique, lançant un regard de l’autre côté, je remarque une jeune femme, à la chevelure lisse et ni une ni deux je l’ai reconnu, May la tigresse, une description qui lui va à double sens. Je m’avançais donc, je suis sûr qu’elle a du me suivre, vu qu’elle fait semblant de chercher quelque chose, je me suis mis juste à côté d’elle faisant la même chose avant de dire : « Alors, on n’a changé de sexe ? Ou alors tu t’es enfin rendu compte que tu n’es pas du tout féminine et tu penches sur les vêtements de garçon ? », ris ai-je pour la provoquer puisque c’est ce qu’on adore se faire l’un l’autre, en même temps il n’y a rien de bon à tirer de cette personne…hors mi quelque chose de spéciale qui je l’avoue vaut la peine de la côtoyer un temps soit peu.


© sobade.


I'm not in love
And we were lovers, now we can't be friends. Fascination ends, here we go again. Cause it's cold outside, when you coming home. Cause it's hot inside, isn't that enough.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
∞ messages : 166
∞ avatar : AshleyCanonGreene
∞ crédits : Sweet.Revenge
avatar
MessageSujet: Re: Aidan&May ∞ Anything Could Happen   Ven 28 Fév - 4:06



Aidan & May

ANYTHING COULD HAPPEN.

J'avais tendance à être impulsive. Ne pas réfléchir, seulement agir. Je m’étais souvent mise dans des situations compromettantes parce que je ne m’étais pas donné la peine d’y penser quelques secondes. Quoi que… Même lorsque je réfléchissais, je ne faisais pas les bons choix. C’était un don. J’étais poussé par mon égoïsme et ma recherche de plaisir constante. Je pouvais faire du mal à n’importe qui. Je suis explosive. Je détruis tout ce qui est autour. Je ne peux pas justifier tous les gestes que je pose, tant il est difficile de me suivre. Un jour je faisais et disait une telle chose, le lendemain je faisais le contraire. Ma « relation » avec Aidan représentait parfaitement mon tempérament. Autant il pouvait m’énerver et je pouvais le détester, autant quelques secondes plus tard je me retrouvais dans ses bras, m’offrant à lui. Il fallait l’avouer, il était douer. Je ne me souvenais même plus comment cela avait commencé, tant cela avait été rapide. On se provoque, on se repousse. On s’attire, on se touche... C’était ce qui m’avait poussé à le suivre, à l’observer. J’étais contrôlée par cette envie de lui et mon envie de le provoquer pour le fâcher. Contradictoire, je l’avoue.

Je l’avais donc suivi dans cette boutique pour hommes sans aucun plan ou excuse en tête. J’agissais par instinct. Je m’étais alors déplacer à l’autre extrémité de la boutique, il ne devait pas me voir. Pas tout de suite, du moins. Je me promenais entre les présentoirs, feignant d’être concentrée et de chercher réellement quelque chose. Je me doutais que mon jeu d’actrice ne devait pas être très convaincant. Toutefois, cela ne m’importait pas. Il le saurait que c’était pour lui que j’étais entré. Il le saurait, car je me doutais qu’il aurait fait de même. C’était inévitable, comme deux aimants qui s’attirent et se repoussent. Je continuais ma ronde, déplaçant les vêtements. Je me retrouvai devant une table où étaient disposées des dizaines de cravates de toutes les couleurs différentes. J’en pris même une, l’observant. Je jetais de brefs coups d’œil à Aidan. Je me hâtais du moment où il me verrait. Et puis voilà! Il s’approchait. Je ne pouvais m’empêcher de sourire. Un sourire arrogant. La partie allait enfin commencer. C’était lui ou moi qui allait céder en premier et je voulais que ce soit lui. Je ferais tout pour que ce soit lui.

Je savais qu’il approchait mais je ne le regardais pas. Je le laissais venir. Je pouvais imaginer son sourire, sa démarche. Il arriva ensuite à mes côtés. Je pouvais le voir du coin de l’œil. Mon sourire restait sur mes lippes. « Alors, on n’a changé de sexe ? Ou alors tu t’es enfin rendu compte que tu n’es pas du tout féminine et tu penches sur les vêtements de garçon ? » Je vois… Il commençait en force. Il était en forme l’homme ténébreux. Je ne pus m’empêcher de m’esclaffer. Puis quoi encore? Je me suis dit que, comme ça, j’allais te plaire davantage.  Je ne le regardais  pas  encore directement. Je le regardais toujours du coin de l’œil, seulement pour voir sa réaction. Je ne parlais pas en connaissance de sa situation. Qui, peu importe son orientation, aimait se faire narguer à ce sujet? Personne. Je me sentais d’attaque pour répondre à toutes ses répliques sanglantes. Ou bien c’est toi qui es venu te trouver une masculinité?  Je disais cela alors que je savais pertinemment ô combien il pouvait être homme. C’était, par la même occasion, une façon de savoir ce qu’il faisait ici. Je me préparais à ce qu’il allait répondre. Je savais qu’il n’allait pas se laisser faire aussi facilement.
(c) Bloody Storm




My helpless heart's hung over I'm all out of hope.
« Screamin' that the love's a dead end road. »

And My heart's too drunk to drive, You should stay away from me tonight but in this blackout state of mind Baby, All I want is you tonight

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
∞ messages : 36
∞ avatar : ♦ Tyler Hoechlin
∞ crédits : ♦ (c) tumblr, bazzart
avatar
MessageSujet: Re: Aidan&May ∞ Anything Could Happen   Lun 3 Mar - 11:16


∞ Anything Could Happen ¤
You didn't wait me, isn't it ?



feat : May & Aidan



♦ Je commençais donc à avoir une situation très stable, il est vrai que je n'ai pas autant d'argent que par mon passé, ou si j'aurais cédé à mon père et donc garder l'héritage mais je me sens énormément bien dans ma nouvelle vie, sans contrainte n'y obligation, je suis tout simplement libre. Et puis je n'ai pas à me plaindre, je peux très bien gagner ma vie en étant un simple mécanicien, je suis le seul du coin donc c'est pour vous dire que j'ai pas mal de client et que je me débrouille très bien. Mais le côté Escort boy disons...que c'est un petit extra, un supplément...je vais le dire clairement, ça me rapporte énormément d'argent, un méga bonus que je touche pour ma pomme même si j'ai suffisamment assez pour vivre avec mon métier de mécanicien. Ce côté d'amusement mais aussi de rendre services à de belles dames afin qu'elles puissant passer de super bon moment, c'est ça qui me plait et c'est pourquoi je continue à faire ce que je fais même si je privilégie les habitués. En temps normal, il n'y a jamais de sexe dans ce boulot, c'est juste le moyen de passer une soirée ou journée par moment aux bras d'un très beau garçon afin généralement de rendre jaloux les autres dames, et ça marche plutôt bien. Une seule fois j'ai eu une soirée complète donc avec sexe avec une femme très appétissante qui me plaisait également à vrai dire, on n'a jamais remis cela mais elle continue à faire appelle à mes services pour passer de bonne soirée, avec elle on discute pas mal en restant chez elle à regarder films.

Enfin bref, je raconte tout cela juste pour justifier le fait que je suis au centre commercial, en plein weekend donc blindé de monde afin de me trouver un costard blanc car pour la prochaine soirée où je suis convié, c'est un gala de charité pour des enfants hospitalisés, je serais aux bras d'une brillante chirurgienne qui n'a pas tellement le temps ou alors n'a pas du trouver un homme pour le moment. Le thème de la soirée étant les anges, nous devons nous habillés tout en blanc, ce qui est pas mal, je dois le dire même si être entourer de brillant médecin ne va pas m'aider, n'étant pas fameux sur ce sujet, mais enfin j'ai un très bon jeu d'acteur.

Actuellement, je suis en présence de cette sexy et séduisante May, une fille que je...disons...n'apprécie pas autant que cela, ce qui est dérangeant chez elle est son caractère, si désinvolte, provocatrice, vulgaire par moment car à vrai dire en temps normal je ne pourrais pas tolérer une telle présence à mes côtés, je passerais outre et continuerais mon chemin mais là c'est complètement différent. Il y a un jeu de séduction entre nous qui...me plait énormément, je n'ai encore jamais eu ce genre de relation mais c'est énormément plaisant, car malgré le fait qu'on se prend la tête très souvent par moment à s'engueuler assez violent, une fois l'un contre l'autre, à vouloir passer à l'acte une soudaine bestialité se dégage de nous deux et croyez moi, c'est quelque chose qu'il faut vivre dans sa vie. Je cherchais toujours du coin de l'œil un costume, en penchant la tête pour la regarder lorsqu'elle répliqua à mes provocations, j'avais commencé fort il faut le dire mais elle avait du répondant, " Hum... " , je ne pouvais dire que cela, un son très rageur sortant de ma bouche, car en effet mon visage exprimait toute la colère que je pouvais ressentir, elle se jouait de cela mais en réalité je le suis, sauf que personne ne le sait et je n'ai pas envie que cela se sache, je grognais donc légèrement avant de la laisser finir et répliquer, " Très drôle, mais ça ne me dit pas pour autant pourquoi tu es présente dans un magasin réserver aux hommes ? Ne me dit pas que tu t'es trouver un homme, aucune personne sur terre ne serait capable de te supporter... ", me suis mis je à lui sourire assez machiavéliquement.


© sobade.


I'm not in love
And we were lovers, now we can't be friends. Fascination ends, here we go again. Cause it's cold outside, when you coming home. Cause it's hot inside, isn't that enough.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
∞ messages : 166
∞ avatar : AshleyCanonGreene
∞ crédits : Sweet.Revenge
avatar
MessageSujet: Re: Aidan&May ∞ Anything Could Happen   Sam 8 Mar - 4:42



Aidan & May

ANYTHING COULD HAPPEN.

Je m’étais retrouvé ici pour quelques achats que j’avais repoussés le plus loin possible. Maintenant, j’avais besoin de chaussures. Je n’étais pas de ces filles qui possédaient des dizaines et des dizaines de souliers qui emplissaient la penderie. Non, je n’étais pas du tout comme cela. J’avais quelques paires, comme des talons extravagants, des souliers de sports et quelques ballerines qui pouvaient aller avec à peu près tout. Je n’avais pas cette passion des chaussures; je passais mon salaire dans bien des choses avant de penser à ce qui allait recouvrir mes pieds. Je préférais de loin dépenser mon argent dans les boîtes de nuits, à boire et me sentir mieux.  Mes priorités ne se retrouvaient dans les bonnes choses. En une soirée, je pouvais débourser des centaines de dollars en boissons et en sorties. Mon métier me permettait de garder mon train de vie, tout en suffisant pour mon appartement et mes factures.  Je n’avais pas besoin de grand-chose dans la vie pour satisfaire mes besoins. Je préférais réinventer mes anciens vêtements et en faire des pièces uniques, plutôt que de magasiner et être comme tout le monde. Je recherchais toujours l’unicité. Je ne voulais pas ressembler aux autres mortels de ce monde. C’était trop facile de fondre dans la masse plutôt que de briller par sa différence.  C’était mon mantra pour presque tout. Je devais être différente, j’étais différente et je l’assumais. Beaucoup.

Je devais être vraiment mal prise pour me retrouver ici, en plein temps de soldes. J’étais déjà fatiguée de cette journée de magasinage et cela ne faisait même pas heure que je me trouvais au centre commercial. J’avais acheté une des choses que je voulais lorsque je l’ai vu lui, Aidan, au loin. J’avais avancé promptement, me mêlant à la foule. C’était ridicule mon petit manège, je le savais, mais je ne pouvais pas m’en empêcher. Je m’étais rapidement retrouvé dans la même boutique que lui, observant des cravates en tout genre. Il était venu me rejoindre et m’avait lancé une réplique comme lui seul savait le faire pour me provoquer. Il le savait et s’amusait de ça, autant que je le faisais pour lui.

" Hum... " Fût le seul son qui sortit d’entre ses lèvres lorsque je lui avais répondu. J’aimais cela, ça signifiait que je l’avais eu. Je pouvais percevoir l’énervement teinté sa voix. Je jubilais intérieurement. Nous recommencions une de nos éternelles batailles entre nous. J’aimais avoir le dernier mot. Avec lui, par contre c’était difficile à avoir. Il était doué, je me devais de l’avouer. Je l’observais alors pendant qu’il cherchait aussi dans les vêtements du présentoir en face de nous. Il était beau. Non, il était sexy. Il pourrait faire fondre n’importe qui. Il avait un corps de rêve, sculpté à la perfection et ça je suis assez bien placé pour le savoir. Je crois que je n’aimais que son physique. Quoi que… Notre relation me plaisait en quelque sorte. Je n’avais pas besoin d’être gentille avec lui, je pouvais me défouler comme bon me semblait en sachant pertinemment que nous étions lié malgré tout. Le sexe nous avais réuni dans toute cette bulle de haine. Il était un des meilleurs coups que je n’avais jamais eu. Il était intense et animal. Il se donnait entièrement. C’était comme si nous ajoutions toute notre agressivité des moments où l’on se parlait dans nos ébats. « Arrête, tu sais très bien que j’ai des atouts qui me font supporter de n’importe qui! » Je lui fais un clin d’œil, sous-entendu sur nos ébats. Je décidai d’y aller franc jeu. « Je magasinais pour moi et je t’ai vu. Comme je sais que tu n’as aucun goût pour t’habiller, je me suis dit que l’avis de quelqu’un qui en avait te serait d’une grande utilité. » Bon, ce n’était pas tout à fait vrai, mais cette réplique le rabaissais une fois de plus et cela te réjouissait.

(c) Bloody Storm




My helpless heart's hung over I'm all out of hope.
« Screamin' that the love's a dead end road. »

And My heart's too drunk to drive, You should stay away from me tonight but in this blackout state of mind Baby, All I want is you tonight

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Aidan&May ∞ Anything Could Happen   

Revenir en haut Aller en bas
 

Aidan&May ∞ Anything Could Happen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» « How could this happen to me ? » •• feat Zadig (ROUE DE L'ECRITURE)
» Anything could happen ▬ PV SONY (terminé)
» JOSHUA R. FIELDS ► Aidan Turner
» Lè yo touye ti kochon kreyòl yo, yo fini ak klass peyizan yo.
» Le groupe T-vice victime d'un vol à main armé à Saint Domingue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CRAZY PEOPLE :: SLIGO CITY :: cranmore :: Centre Commercial-